CK Asset Holdings Ltd., du magnat de Hong Kong Victor Li, a vendu un appartement de luxe pour un montant record de 59 millions de dollars, un autre signe que le marché du logement haut de gamme de la ville se redresse.

Le prix de l’appartement de cinq chambres du projet 21 Borrett Road, d’une superficie de 314 mètres carrés, se traduit par 136 000 $ HK par pied carré, selon les documents de vente. Il a battu le record d’un autre développement de luxe à Mount Nicholson en 2017, ce qui en fait l’appartement le plus cher d’Asie, selon Bloomberg Intelligence.

Lire aussi : Les investissements se poursuivent en Chine en pleine pandémie de coronavirus

Située dans le quartier exclusif de Mid-Levels, la maison est dotée d’un toit privé et d’une piscine. La transaction comprenait également trois places de parking pour l’acheteur non identifié.

Cet achat reflète la reprise des marchés résidentiels de luxe les plus chers au monde. Cela pourrait également attirer davantage l’attention des acheteurs potentiels et stimuler les ventes des unités restantes du projet, a écrit Patrick Wong, analyste chez Bloomberg Intelligence.

La semaine dernière, un consortium dirigé par Wharf Holdings Ltd. a remporté un terrain résidentiel haut de gamme au prix le plus élevé jamais enregistré en pieds carrés à Hong Kong.

Les prix des maisons de luxe ont chuté de 8% en 2020, plus que la baisse de 1% du marché de masse, selon les données de Jones Lang LaSalle Inc.

L’année dernière, le gouvernement a abandonné son projet d’introduire une taxe sur les propriétés vacantes, ce qui pourrait alléger la pression sur les ventes de maisons de luxe, car il est généralement plus difficile de dégager un inventaire immobilier coûteux.

Victor Li, fils de l’homme le plus riche de Hong Kong

Victor, dont le nom complet est Victor Li Tzar-kuoi, est né en 1964 à Hong Kong. Son père, Li Ka-Shing, était l’un des hommes les plus riches du monde. Faisant preuve d’un véritable sens des affaires, Li Ka-Shing a commencé avec une entreprise qui fabriquait des fleurs en plastique et les a transformées d’une petite entreprise en un énorme conglomérat valant des milliards de dollars. Victor Li a commencé sa carrière en travaillant sur de petits projets avec son père. Il est finalement devenu président de l’une des divisions les plus rentables de CKI, Cheung Kong Life Sciences International, puis est devenu président de CKI.

Éducation

Victor Li a fréquenté le St. Paul’s Co-Educational College à Hong Kong avant de se diriger vers l’Université de Stanford, où il a obtenu à la fois son baccalauréat et sa maîtrise en génie civil.

Sécurité

Il n’est peut-être pas étonnant que Li ait une méfiance générale envers les gens.

En 1996, Li a été arrêté sous la menace d’une arme et enlevé alors qu’il rentrait du travail par le gangster notoire « Big Spender » Cheung Tze-keung.

Il a été détenu pendant la nuit et libéré après que son père a payé une rançon de 1 milliard de dollars de Hong Kong (180 millions de dollars). Aujourd’hui, il est rarement vu en public sans gardes du corps.