Nombreux sont les articles qui vous vantent les mérites de l’investissement à l’étranger, mais il aussi important de comprendre pourquoi investir en France n’est plus rentable.

1 – Pendant plusieurs années, la demande de logement a augmenté, depuis 2018 cette demande baisse et elle devrait être significative fin 2019. Depuis la réduction du dispositif de remise d’impôt Pinel (appliquée à 3 zones géographiques seulement), les candidats investisseurs se font plus rares.
Avec cette baisse de la demande, les prix des biens vont grimper et les difficultés pour louer vont se faire fréquentes. Investir en France devient alors beaucoup moins rentable et plus risqué.

2 – Une crise économique est prévue. D’après l’indice CAPE (Cyclically Adjusted Price to Earnings) la situation serait proche de celle de la Grande dépression de 1929. Et vous le savez, si une crise économique survient, les prix de l’immobilier vont nécessairement chuter.

3 – Investir en France fait subir une trop lourde fiscalité: les loyers percevrez sont sujets à une double imposition. Vous êtes redevable de la contribution sociale de 17,2 %.
Un contribuable qui investirait dans l’immobilier en 2019 verra ses revenus fonciers fondre de 47,2 % s’il se trouve dans le TMI de 30 %.

D’autre part, la taxe foncière est amenée à s’envoler: La suppression de la taxe d’habitation est entrée en vigueur en 2018. Néanmoins les dotations de l’État envers les communes n’ont pas été augmentées. Les maires vont donc clairement manquer de ressources dès cette année. Or pour faire rentrer de l’argent dans les caisses il n’y aura qu’une solution : taxer les propriétaires en augmentant la taxe foncière pour compenser la baisse de la taxe d’habitation.

Les particuliers qui investissent dans l’immobilier en 2019 peuvent ainsi s’attendre à un alourdissement de la fiscalité locale.

4 – Les taux d’emprunt immobilier devraient grimper sous l’effet du prix de l’argent qui devrait tout doucement augmenter.

Investir est France n’est plus rentable. Tous ces éléments ont déjà poussé des milliers de Français à investir à l’étranger où la fiscalité est plus favorable et la demande plus importante.