Bruce Linton, ancien PDG et fondateur de Canopy Growth, et Oskare Capital lance Oskare Fund I ayant pour objectif de lever 150 millions d’euros dans le domaine du cannabis médical.

Lire aussi : Investir dans une start-up: Israël, la start-up Nation

Ce fonds d’investissement ciblera les sociétés européennes cherchant à développer des thérapies à base de produits dérivés du cannabis ainsi que l éco-système gravitant autour des cannabinoïdes médicaux.

Le fonds bénéficera de l’expérience de l’équipe fondatrice en médecine, ingénierie, chimie, capital-risque et propriété intellectuelle.

Bruce Linton dit avoir constaté, depuis son association avec ÓSKARE CAPITAL, situé en France, que l’Europe dispose d’un environnement de recherche optimal et réglementé afin de construire les futurs acteurs clés de l’industrie mondiale de cannabis médical.

Le fonds investira dans un portefeuille d’entreprises diversifiées.

L’équipe d’ÓSKARE CAPITAL est déjà en contact avec des équipes de recherche qui ont identifié de nouvelles molécules et formulations de cannabinoïdes révélant un potentiel effet thérapeutique sur l’anxiété et la dépression, le cancer, l’autisme, le TDAH, les affections cutanées, cardiovasulaires, inflammatoires…
Le fonds investira dans toutes ces recherches et tendra à valoriser la biomasse de chanvre et de cannabis.

Octarine Bio, situé au Danemark a déjà bénéficié d’un investissement provenant de l’équipe d’ÓSKARE CAPITAL.

Les résultats des recherches sur le cannabis médical changeront radicalement les marchés mondieux de l’alimentation et de l’industrie pharmaceutique et ÓSKARE CAPITAL se défini, grâce à ce fonds, comme le premier investisseur à tirer profit de cette vague.

L’intérêt des investisseurs pour le cannabis pendant le covid-19

«deux chercheurs canadiens pensent qu’une souche spéciale de cannabis pourrait potentiellement être un outil précieux dans la lutte contre le COVID-19».
Source: revue médicale Preprints

Le cannabis sativa en particulier, qui est riche en cannabinoïdes anti-inflammatoires cannabidiol (CBD) pourrait être utilisé pour moduler l’expression de l’ACE2 dans les tissus cibles de COVID-19.
Cela reste des hypothèses mais il semblerait que le CBD joue un rôle important dans la recherche contre le covid-19.