Une fois de plus l’Espagne choisie comme l’un des meilleurs pays pour prendre sa retraite, en particulier dans trois régions: la Costa del Sol, Bilbao et la Costa de Azahar.

Lire aussi : Zoom sur le marché immobilier à Marbella

Lorsque Richard Detrich et sa femme, Nikki Steele, ont commencé à étudier les lieux pour prendre leur retraite, ils l’ont fait méthodiquement. Le couple avait déjà accepté de déménager à l’étranger. Ensuite, chacun a produit séparément une liste des 15 facteurs les plus importants pour eux et a ensuite comparé les notes. Il s’est avéré que leurs listes étaient assez similaires. Les habitants de Ventura, en Californie, voulaient vivre dans un endroit avec un temps chaud et un coût de la vie moins élevé, quelque chose de pratique pour leurs enfants adultes. La nouvelle maison devrait également appartenir à un pays avec un gouvernement et une économie stables, en plus d’avoir des citoyens accueillants pour les nouveaux arrivants. De nombreux étrangers comme Detrich et Steele ont pris leur retraite à l’étranger ces dernières années. Des chiffres qui représentent aujourd’hui une augmentation de 40% au cours de la dernière décennie.

Par conséquent, voici une liste des lieux pour prendre sa retraite les plus intéressants, en tenant compte d’une série de facteurs parmi lesquels les suivants se distinguent: le coût de la vie; la qualité des soins médicaux locaux; sécurité générale; stabilité politique; les impôts (qui dans de nombreux endroits peuvent être un fardeau); l’hospitalité locale; la météo, la nourriture, la culture; et combien il est facile d’obtenir en ne parlant que l’anglais.

Dans la sélection de Forbes USA avec les endroits idéaux pour vivre votre retraite, 25 pays apparaissent et jusqu’à trois endroits spécifiques dans chacun. Parmi eux, l’Espagne se distingue et, en particulier, la Costa del Sol, Bilbao et la Costa de Azahar. L’Espagne ensoleillée et belle est moins chère qu’une grande partie de l’Europe, en particulier à quelques kilomètres de ses magnifiques côtes et grandes villes. Les soins de santé sont considérés comme excellents. Le taux de criminalité est faible. Les visas pour les retraités étrangers sont relativement faciles à obtenir. L’accord fiscal entre la France et l’Espagne élimine de nombreux problèmes de double imposition. Il y a des vols courts et sans escale vers la France.

L’association des agents immobiliers de Barcelone et de Catalogne (API), a enregistré 5.300 ventes immobilières en 2017 avec des Français. Ils forment le deuxième contingent derrière les Britanniques mais devant les Allemands (et même le premier en Catalogne).

Selon l’API, les investisseurs étrangers en Espagne sont généralement âgés entre 45 ans et 64 ans avec des enfants majeurs et des ressources leur permettant d’envisager un projet d’expatriation. Ce sont ainsi 1,8 millions de Français qui vivent à l’étranger.