Depuis plusieurs années les Français plébiscitent les portefeuilles immobiliers pour investir. La pierre rassure, et c’est également une excellente source de rendement. La participation d’investissement immobilier à l’étranger permet de s’affranchir de la plupart des contraintes liées à l’immobilier locatif.

Lire aussi : Investir dans l’immobilier à l’étranger, sans les soucis de gestion

L’immobilier apporte de la stabilité et de la sécurité dans votre portefeuille.

L’immobilier d’investissement s’inscrit dans une logique patrimoniale. Sa pertinence doit être réexaminée régulièrement au regard de vos objectifs patrimoniaux, des finances de la famille, de votre situation fiscale…

Les portefeuilles immobiliers

Ils comprennent des biens immobiliers qui peuvent être détenus directement ou indirectement à travers des produits de placement.

Les investissements immobiliers en France sont en perte de vitesse en 2019, malgré la baisse des taux d’intérêt. Cela est en partie dû à la fiscalité sur les revenus locatifs et au risque d’une bulle immobilière.
Il y a pourtant des placements plus que rentables et peu risqués comme dans les participations d’investissement en immobilier à l’étranger.

Les sociétés d’investissement proposent des portefeuilles dans l’immobilier locatif, des bureaux, des commerces, des logements, etc. Vous pouvez investir et bénéficier d’un retour d’investissement stable, pouvant aller jusqu’à plus de 6% par an. Ces portefeuilles immobilier ont différents niveaux de rentabilité. Ce ne sont pas forcément ceux que vous conseille votre banquier qui sont les plus rentables puisqu’il vous proposera des projets de l’hexagone dans lequel, alors faites vous-même votre investigation.

Investir dans l’immobilier à l’étranger

Alors que le prix de l’immobilier français, parisien notamment, affiche une hausse record, l’investissement dans les grandes métropoles européennes comme l’Espagne, le Portugal… trouve un nouvel attrait.
En effet, le marché immobilier français est de moins en moins accessible malgré la faiblesse des taux d’intérêt. Les prix de l’immobilier explosent et investir en France n’est plus accessible à tout le monde.

L’Espagne ainsi que le Portugal, favorisés par l’héliotropisme, restent des destinations qui ont la faveur des investisseurs. D’ailleurs, en 2018, un acheteur sur trois était Français au Portugal. En Espagne, les Français étaient les deuxièmes acheteurs étrangers derrière les Britanniques.

Une tendance qui ne cesse de grandir, de nouveaux investisseurs français s’intéressant chaque mois aux portefeuilles immobiliers à l’étranger proposées par les grands groupes d’investissement privé.