Depuis 2014, l’Algérie voit ses revenus pétroliers chuter de plus de la moitié.

Lire ausssi : L’incroyable rentabilité des investissements immobiliers à Athènes

En théorie, le pays reste très attractif puisqu’il possède de nombreux atouts :

– une position géographique avantageuse
– des coûts du travail et d’énergie réduits
– des richesses naturelles…

Mais en pratique, les contraintes et les difficultés auxquelles les investisseurs doivent faire face sont nombreuses et rebutent bon nombre d’investisseurs étrangers.

Instabilité juridique, délais interminables…

Autres points compliqués pour les investisseurs étrangers : l’instabilité du cadre juridique et les délais interminables pour l’obtention d’un permis de construire, d’un agrément ou d’un crédit bancaire.

Pour beaucoup d’investisseurs étrangers, le manque de visibilité à moyen terme est également un frein décisif. « En Algérie, nous n’avons aucune visibilité sur un an. Ils prennent une décision, ils reviennent dessus », assure Nabil Mellah, PDG de Merinal.

Problèmes économiques

« L’Algérie a un problème avec son économie. Le pouvoir a un problème avec les questions économiques, il veut continuer à contrôler comme il le faisait dans les années 1970. Les investisseurs étrangers le voient », analyse Slim Othmani, PDG de NCA Rouiba.

Le mode de fonctionnement même de notre économie pose problème, renchérit un haut fonctionnaire à la retraite. « Nous sommes entre une économie étatisée avec tout ce que cela suppose en matière de gestion des banques, de contrôle des prix et de subventions et une économie de marché. Nous n’avons pas une économie complètement étatisée ni une véritable économie de marché. Nous sommes entre les deux et cela ne marche pas », résume-t-il.

Algérie, Vers une reprise ?

Malgré les efforts entrepris pour attirer de nouveaux investisseurs, l’économie algérienne est à bout de souffle. L’Algérie doit accomplir un effort herculéen pour transformer son économie et cela lui demandera une énorme remise en question de gestion économique et juridique qui devrait prendre du temps. Une destination qui malgré ses jolis paysages, reste trop incertaine et pas assez rentable pour un investissement à l’heure actuelle.