Evidemment le confinement n’aide pas à l’évasion… il est donc important de rêver à ce que l’on pourra visiter une fois toute cette situation de crise pandémique terminée. Malte fait partie des ces incontournables, et allez découvrir pourquoi.

Les voyages nourrissent l’esprit et il est très frustrant pour beaucoup de ne pouvoir respirer l’air ailleurs, s’évader…

Lire aussi : S’offrir un rêve: investir dans les îles Grecques

Mais la vie, un jour ou l’autre reprendra, et même si ce n’est pas tout de suite, il viendra le temps de découvrir de nouveaux paysages. Pour cela nous vous proposons de découvrir virtuellement Malte avec 5 raisons de visiter l’île.

Une météo fabuleuse toute l’année, d’impressionnantes architectures, des criques qui invitent à l’évasion, sans parler d’une gastronomie reflétant tout un art de vivre… « l’île de miel » comme on l’appelle, vous réserve tellement de belles surprises.

Située à moins de 3h de vol de Paris, Malte est accessible facilement pour profiter d’un week-end prolongé sous le soleil et aucun doute que vous repartirez avec des envies d’encore… et ça tombe bien, car l’archipel maltais est composé de trois îles.

Voici donc 5 bonnes raisons de visiter Malte après le confinement:

1) Marcher sur les pas de l’histoire à La Valette.

La Valette fut façonnée par les Chevaliers de l’Ordre de Malte, mais son décor est le résultat de plus de 7000 ans d’histoire : Phéniciens, Romains, Arabes, Siciliens, Français et Britanniques ont construit l’histoire de ce musée à ciel ouvert.

Le cœur historique de la capitale est composé d’un quadrillage de rues, de fortifications, palais, plus de trente églises, des placettes et des jardins, mais aussi des terrasses de café où il est agréable de faire une pause.

Ne manquez pas la Co-cathédrale Saint-Jean, chef d’œuvre de l’art baroque, avec son magnifique sol en pavement. C’est l’endroit où vous pourrez découvrir l’oeuvre unique au monde du peintre Caravage: la seule de ses toiles où il a apposé sa signature.

2) Rêver sur l’île-jardin de Gozo

Gozo est une île minuscule située au nord de Malte où vous y découvrirez un merveilleux jardin rural.
Réputé pour être un lieu de la mythologie méditerranéenne, il semblerait que Gozo soit la célèbre île de la Calypso.

Vous vous y rendrez en ferry en 25 minutes et vous pourrez apercevoir durant le voyage, l’île de Comino, dont les côtes sont bordées de lagon bleu turquoise.

Vous débarquerez à Mgarr, qui est le port principal de Gozo et vous pourrez rejoindre Dwejra un site naturel qui cache l’Inland Sea, une mer intérieure uniquement accessible par un tunnel long de 80 mètres construit à travers une falaise.

Nous vous conseillons de prendre le temps de visiter les temples mégalithiques de Ggantija et de finir par une baignade dans station balnéaire de Xlendi.

3) Visiter les cités de Mdina, Rabat et Mosta

De retour sur l’île principale vous pourrez visiter, au centre, la « Cité silencieuse » Mdina, cité qui était pourtant la capitale de Malte, elle abrite aujourd’hui seulement 400 habitants…

Vous passerez par des ruelles presque vides pour accéder à la cathédrale baroque Saint-Pierre-et-Saint-Paul.

A Rabat, monuments religieux font aussi parti intégrante de la ville. Vous pourrez également faire escale à l’église Sainte-Marie de Mosta, dominée par sa coupole imposante, la troisième plus vaste au monde.

4) Prendre du temps pour soi

En dehors des visites, Malte offre un riche littoral où il fait bon se baigner… Plage de sable blond, rouge, de galets, criques désertes, lagons turquoises paradis des plongeurs… vous serez éblouit par ses paysages côtiers.

Une pause déjeuner pour déguster un poisson frais, les pieds dans l’eau, dans un décor paradisiaque…
Les plages les plus populaires de Malte sont : Mellieha Bay, Ghajn Tuffieha et Golden Bay.

A Gozo: Ramla Bay.

A Comino, vous profiterez du lagon bleu turquoise.

5) Déguster sa gastronomie et son art de vivre

Et puisqu’on parle de temps pour soi, la gastronomie est une étape que vous ne pouvez et ne devez pas ignorer!

Malte est une île pleine de vie et il n’est pas impossible que vous croisiez une fête traditionnelle ou une procession durant votre séjour.

La cuisine locale est festive et historique. Là-bas, outre de délicieux poissons grillés, on déguste un peu de l’Italie, de l’Afrique et du Proche-Orient…
Comme la Bigilla, purée de fèves à l’ail, le Hobz-biz-zejt, sandwich fétiche des maltais : il s’agit de pain trempé dans l’huile d’olive, frotté avec des tomates, couvert d’un mélange de thon, d’oignon, d’ail, de tomates et de câpres. Un plat typique à assortir d’un très vieux vin de l’île, fabriqué avec l’un des cépages indigènes: les Gellewza (rouge) et Ghirghentina (blanc).