Les analystes interrogés par le Budapest Business Journal sont convaincus que le marché immobilier hongrois se redressera cette année grâce à une performance exceptionnellement bonne avant la pandémie, la transformation de l’économie du pays et le déploiement des vaccins COVID-19.

Des contrats en stand-by

Une autre raison pour laquelle les analystes sont convaincus d’une reprise rapide est que plusieurs accords et contrats qui ont été finalisés avant la pandémie n’ont pu se concrétiser qu’au cours des deux derniers mois.

En ce qui concerne les secteurs qui mèneront cette reprise, les experts affirment que la demande d’installations logistiques à Budapest est en plein essor cette année en raison de l’importance croissante du commerce électronique. Les installations industrielles sont également très demandées dans d’autres régions du pays à mesure que l’industrie automobile hongroise se développe.

Des secteurs comme l’immobilier résidentiel, les bureaux et les hôtels devraient également connaître une croissance indispensable, mais pas autant que les segments logistique et industriel.

L’écologie et le marché immobilier hongrois

Selon les analystes interrogés, les investisseurs et les promoteurs doivent être conscients de l’importance croissante des politiques environnementales hongroises, qui stimulent la demande à la fois de bâtiments respectueux de l’environnement, ainsi que de méthodes de production et de financement vertes.

A quel point Budapest est-elle verte?

Avec l’accréditation verte devenant la norme à la fois dans le segment de la promotion immobilière et de la gestion d’actifs, les acteurs du marché cherchent de plus en plus à obtenir plus d’une accréditation verte. Avec une technologie qui s’améliore à un rythme effréné et des locataires de plus en plus exigeants, ne pas tenir compte de la tendance n’est pas une option. En septembre dernier, le Budapest Business Journal a approché les principaux acteurs du marché de la promotion et de la gestion immobilière pour savoir comment ils évaluaient la disposition du marché à se conformer aux exigences de durabilité et de respect de l’environnement.

Lire aussi : [VIDEO] Investir en Hongrie: Focus sur Budapest

Les réponses ont soulevé l »importante question de savoir si l’accréditation verte désormais courante est une véritable tentative d’amélioration de l’environnement, ou elle pourrait être considérée simplement comme une vitrine, sur la base du fait que les clients l’exigent. Les résultats abordent en outre le coût supplémentaire que représentent les investissements verts sur le retour sur investissement futur. Le BBJ était également curieux de savoir si un développeur envisagerait encore d’investir dans des projets non écologiques…

« D’après notre expérience, les coûts supplémentaires liés à l’environnement représentent environ 1% du projet total. »

Tibor Gasser directeur général Gamma Properties

L’augmentation de la valeur du bâtiment et les loyers plus élevés améliorent le retour sur investissement par rapport aux bâtiments classiques. Les nouveaux développements sans certification verte ne sont plus compétitifs sur le marché immobilier. La durabilité est un facteur majeur pour les locataires lorsqu’ils envisagent de déménager, une grande partie ne déménagerait pas dans un immeuble non certifié. On peut dire que l’accréditation verte est désormais obligatoire pour les nouveaux développements du marché immobilier hongrois.