19.3 C
Paris
jeudi 20 juin 2024
investir-dans-l'immobilier-en-espagne
investir-dans-l'immobilier-en-espagne
AccueilFinanceDans quel pays investir pour réduire ses impôts ?

Dans quel pays investir pour réduire ses impôts ?

-

- Annonce sponsorisée -banner-hills-and-sea

Dans quel pays investir pour réduire ses impôts ? │ L’expatriation fiscale est devenue la solution plus qu’évidente pour de nombreux investisseurs. Mais inutile d’aller très loin pour cela, plusieurs pays de l’Europe proposent des impositions bien plus avantageuses. Il est temps de faire le tour de ces pays.

Le Royaume-Uni

Une personne non britannique, mais y résidant peut demander le statut de « résident non domicilié ». Dans ce cas, votre impôt ne concernera que les revenus provenant du pays ou rapatrié au Royaume-Uni. Si vos sociétés s’établissent à l’étranger, ou si votre revenu principal concerne les investissements boursiers, vous ne serez pas imposé.

Lire aussi : Impôts à Dubaï pour les expatriés en 2023

Cependant, cette exonération ne dure que 7 ans. L’année d’après, votre impôt sur le revenu s’élèvera à 30 000 livres. Et à partir de la douzième année, l’imposition s’élèvera à 50 000 livres par an.

Le Portugal

Le statut spécifique de « résident fiscal non habituel » permet aux retraités qui s’installent à Lisbonne ou à Porto d’être exonérés d’impôt sur le revenu pendant 10 ans sous quelques conditions. Un très grand avantage qui, couplé avec le prix de l’immobilier et le coût de la vie, fait du Portugal une destination de rêve pour les retraités souhaitant investir.

La Suisse

Vous ne souhaitez pas vous éloigner un peu trop de la France, alors une expatriation fiscale vers le pays du chocolat et des montres de luxe est la meilleure solution qui s’offre à vous. Si vous avez un patrimoine assez grand, l’impôt sur la dépense est celui qui vous convient. Votre impôt est calculé selon les biens que vous possédez ou que vous louez en Suisse, ainsi que du train de vie que vous y menez.

- Annonce sponsorisée -Riviera Crypto-728x90px-Leaderboard-Max-Quality

D’ailleurs, il est possible de négocier le forfait avec le canton. Aussi, le montant de votre impôt n’est pas variable. Vous payerez toujours le même montant chaque année. Un autre grand avantage de cette imposition, c’est sa discrétion. En effet, vous ne serez pas obligé de divulguer le montant de votre revenu.

Le Luxembourg

L’impôt forfaitaire du Luxembourg ne s’élève qu’à 10 % du revenu de placement non spéculatif, c’est-à-dire les placements de long terme comme les obligations ou l’assurance-vie. Il n’y a pas non plus de taxe sur les plus-values, mais elle est encore conditionnée.

L’Andorre

Cette principauté dans les Pyrénées présente l’un des plus bas taux d’imposition en Europe avec la Bulgarie. Vous ne serez imposé que jusqu’à 10 % de votre revenu (dividendes, salaires…) dans le pays. Pour obtenir le titre de résident, vous devez effectuer un investissement minimal de 350 000 € (avec un investissement immobilier par exemple) et déposer une caution de 50 000 €.

investir-a-letranger-francais-expat-axa-assistance-728x90

La Bulgarie

Ce pays du Balkan propose une imposition maximale de 10 % sur les revenus de personnes physiques, mais aussi sur l’impôt sur les sociétés. En plus, le coût de la vie y est particulièrement très faible. La Bulgarie présente un très bon prix de l’immobilier même dans les grandes villes. Par contre, la taxe sur la valeur ajoutée est de 20 %, le même taux que la France.

Auteur/Autrice

- Annonce -Visa mundi

Vous avez aimé cet article ? Partagez le !

⬇⬇⬇

Suivez nous sur les réseaux sociaux et ne ratez plus aucune de nos publications

Instagram Facebook

[thrive_leads id='2332']

Inscription à la Newsletter