Crise financière 2020: L’immobilier sauve les épargnants

Les Bourses du monde entier ont connu depuis mi-février un coup de massue historique, avec un plongeon spectaculaire des cours presque à la verticale. “Le choc a été tellement violent que les historiens boursiers ont analysé les données disponibles depuis presque un siècle pour essayer de trouver un moment où le marché a dévissé aussi brutalement après avoir atteint un nouveau sommet historique”, relève John Hardy, responsable de la stratégie devises chez Saxo Bank. Le coronavirus est bien sûr le principal responsable. “L’épidémie a frappé alors que le marché s’aventurait avec insouciance en zone dangereuse en terme de risque de crédit et de volatilité”, souligne-t-il.

Lire aussi : Investissement Immobilier à l’étranger: pensez à bien vous entourer

Et pour que les marchés parviennent à se stabiliser, il faudrait que nous ayons l’assurance que le virus est endigué… Nous en sommes encore loin…

La Chine se redresse doucement mais, en ce qui concerne la bourse, les inquiétudes se concentrent surtout sur l’Europe et sur le marché affichant la plus grosse capitalisation boursière : les États-Unis. Il s’agit d’un problème mondial. Et les remèdes traditionnels des banques centrales sont “quasiment sans effet lorsqu’il s’agit de soigner une économie en proie à un arrêt fondamental de l’activité économique réelle”, souligne-t-il encore.

Les investisseurs les plus prudents ont déjà pris des mesures, ils ont retirés leurs épargnes des banques et revendus leurs actions. Impossible de spéculer sur l’avenir de leur épargne, ils ont préféré prendre les devants.
Une mesure qui devrait en inspirer d’autres s’ils ne veulent pas voir leur argent s’envoler purement et simplement. Car plus les investisseurs mettront du temps à se retirer, plus il paieront pour les plus prudents…

Alors que faire pour « tirer profit » de cette crise financière, et mettre son épargne à l’abri?

La valeur la plus sûre à ce jour est sans conteste l’immobilier. La crise permets déjà de profiter d’opportunités incroyables, notamment dans les différents pays d’Europe tels que la Grèce ou l’Espagne qui avaient déjà le vent en poupe.

Si les investisseurs étaient déjà séduits, ils sont maintenant convaincus. Notamment grâce à la participation d’investissement, qui permets d’investir dans des complexes de luxe ou des résidences locatives, sans avoir un capital faramineux, et sans soucis de gestion.

Cette engouement n’est pas passé inaperçu auprès de différents club d’investissements européens qui proposent de plus en plus de projets aux investisseurs souhaitant rapidement mettre leur argent à l’abri des banques.
Des rentabilités qui s’annoncent fort juteuses et qui ne manqueront pas de satisfaire les plus rapides qui auront réagi à cette crise avec sang froid et stratégie.