L’optimisation fiscale est l’analyse logique d’une situation financière ou d’un plan d’un point de vue fiscal afin d’aligner les objectifs financiers sur la planification d’efficacité fiscale.

Chaque contribuable a le devoir de déclarer ses sources de revenus. Dès lors que la personne déclare son domicile fiscal en France, elle est imposée sur l’ensemble de ses revenus, y compris de sources étrangères, sauf convention particulière entre la France et le pays concerné.

L’optimisation fiscale englobe de nombreuses facettes différentes, notamment le calendrier des revenus et des achats (et autres dépenses), la sélection des investissements et des types de régimes de retraite, ainsi que le statut des dépôts et les déductions communes.

Dans la pratique, les conventions fiscales internationales évitent bien souvent la double imposition en accordant soit à la France soit au pays étranger le droit d’imposition.

Bien que la fiscalité française soit très lourde, il existe plusieurs leviers, bien dissimulés dans le labyrinthe législatif, pour profiter d’avantages fiscaux afin de réduire ses impôts.

Qui n’a pas rêvé de payer moins d’impôts ?

Que ce soit les foyers modestes, les riches, les célibataires, les pacsés, ceux qui ont des enfants, ceux qui ont du foncier, enfin tous les contribuables. Le même leitmotiv, payer moins d’impôts.

Bien que la volonté affichée du gouvernement est de baisser la pression fiscale, la hausse des prélèvements sociaux (qui sont passés de 15,5 % à 17,2 % en 2018) augmente mécaniquement l’impôt payé par les contribuables particuliers ou entreprises.

La solution, pour alléger la charge fiscale en toute légalité, c’est peut-être de faire appel à un expert.

L’OPTIMISATION FISCALE EXISTE DEPUIS TOUJOURS.

Pour commencer, plusieurs dispositifs législatifs accordent, en contrepartie d’un investissement dans un secteur en particulier, une réduction d’impôt applicable sur une ou plusieurs années.

Optimisation fiscale au dela de nos frontières

Bien que souvent, les mauvais tabloïd, soulignent et s’indignent que des personnalités ou célébrités ont recours à la double nationalité pour bénéficier d’avantages fiscaux, cette pratique est totalement légale.

Que se soit notre Johnny national (paix à son âme), Shakira, Obispo, Noah, Polnareff etc., ils ont choisi de mettre à l’abri leurs économies peut-être de façon excessive.

Etre taxé à 70% voir 75% cela ne plait pas forcement à tout le monde !

Avant d’arriver à cette situation critique, d’autres solutions plus rationnelles sont à envisager, interrogez les experts.

Investir dans l’immobilier à l’étranger.

Là, on touche une corde sensible. Il faut savoir que sur le plan fiscal et légal, chaque citoyen ou entrepreneur français à tous les droits d’investir, tout ou partie de ses biens hors de l’Hexagone.

Comment s’y prendre ?

Pour commencer; établir un diagnostic précis de votre situation fiscale afin de déceler les éventuelles surtaxes et autres, qui pourrait être une source d’économie.

La meilleure façon c’est de faire accompagner par un cabinet spécialisé (expert-comptable, conseiller juridique ou fiscaliste). La mission, vous diriger dans tous les méandres de la législation pour une optimisation fiscale en toute légalité.

Dans les cas extrêmes, bénéficier d’une double nationalité deviendra une porte de sortie, NON, plutôt une entrée en tapis rouge pour certains contribuables.

Savez-vous par exemple, que le Portugal offre, sous certaines conditions, la nationalité portugaise au investisseurs bâtisseurs. Comme d’autres pays de la zone Européenne ou le Maroc, l’Irlande etc.

La planification fiscale est complexe, cela nécessite le développement d’une stratégie, que ce soit pour vous, votre famille ou votre entreprise.

L’élaboration du plan et les tactiques sont qu’une étape dans une stratégie d’optimisation fiscale, vous avez également besoin d’une administration appropriée pour prendre en charge, exploiter, surveiller et documenter ce dossier.

Les plans ou stratégies fiscales doivent être flexibles et adaptables à un monde en mutation (les lois changent tous les jours).

Optimiser la fonction fiscale est un objectif important pour tout individu ou toute entreprise lourdement imposée. Une approche proactive peut vous aider à préparer votre patrimoine sécurisé à long terme.

Pour conclure, mettre en place une stratégie efficace, sur du moyen et long terme, pour définir une meilleure gestion des conventions fiscales de chaque pays ciblé pour un futur investissement.