56% des français sont inscrits sur au moins un réseau social, une donnée qui impact également le marché de l’immobilier. Les sociétés sont contraintes de prendre des mesures en conséquences et de développer leur présence digitale, dans le domaine de l’immobilier, aussi large que l’investissement ou à l’étranger.

Lire aussi : Pourquoi les investisseurs se tournent vers l’Afrique du Sud ?

L’évolution numérique dans le domaine de l’investissement immobilier a l’étranger ouvre des portes intéressantes aux investisseurs. Ainsi un projet immobilier en Espagne ou aux etats-unis peut communiquer au-delà de ses frontières et trouver des investisseurs dans le monde entier.

Contrairement à un vendeur de basket ou d’appareil ménager, le secteur immobilier et investissement se confronte à une cible plus réfléchie et moins impulsive et doit donc adapter sa stratégie de communication en conséquence.

Rien n’est laissé au hasard

Les sociétés d’investissement immobilier établissent des méthodes de communications ciblées qui doivent être maîtrisées dans différentes langues, un challenge supplémentaire qui demande également de s’adapter aux codes des différents pays en termes de légalité, et approche du client.
Ces sociétés travaillent donc plus leur aspect confiance et engagement, afin de fidéliser leur cible grâce à des contenus travaillés, pertinents et informatifs.

Ce n’est pas pour déplaire aux investisseurs potentiels qui grâce à cela ont accès à de nombreuses sources d’informations et services connexes. Leur décision sera donc influencée par leur relation avec la société d’investissement, avant même d’avoir eu un premier contact.

Les réseaux sociaux offrent également aux investisseurs une source presque inépuisable d’opportunités. Et même si elles ne sont pas toutes aussi intéressantes qu’elles n’y paraissent, cette diversité des offres donne aux investisseurs une sensation de liberté quant aux choix de leur partenaire d’investissement.

Vidéos, visuels, contenus informatifs, statistiques… les supports sont vastes sur internet, ce qui permet aux sociétés d’investissement ou aux promoteurs de faire passer leurs messages ou de proposer leurs projets de manières plus créatives.

Plus de visibilité, amélioration de la relation client, opportunités de partenariat simplifiées, analyses des attentes et des besoins de la cible, creation de reseau professionnel… le numérique a bouleversé le secteur de l’investissement immobilier notamment a l etranger puisqu’il permet de rassembler, analyser, performer…

Selon une étude menée par Pierre et Vacances Conseil Immobilier, les réseaux les plus utilisés par les professionnels de l’immobilier sont Linkedin (34%), Facebook (24%), Viadeo (21%), Twitter (12%), et Youtube (9%).

Les visites virtuelles

De plus en plus utilisées et largement plébiscitées par les investisseurs, les visites virtuelles ont révolutionné le secteur immobilier.

Dans le domaine de l’investissement immobilier a l’étranger, la visite virtuelle pour les biens déjà construits ou la réalité virtuelle pour les projets en construction ou en recherche de financement, est une véritable révolution. Elle permet à l’investisseur potentiel de se projeter, d’analyser le potentiel de son investissement et de prendre des décisions plus sereines et avec une confiance accrue.

Sans se déplacer, l’investisseur peut visiter un bien ou un projet à des milliers de kilomètres de chez lui. Une technologie qui séduit de plus en plus les français et qui devrait se développer rapidement dans les prochaines années.

En bref, le digital ne cesse d’innover dans le secteur de l’investissement immobilier et les sociétés d’investissement et d’immobilier se concentrent de plus en plus sur la qualité de leur présence digitale. Une tendance qui ne fait que grandir et qui facilite la vie des investisseurs a l etranger.