20.5 C
Paris
samedi 22 juin 2024
investir-dans-l'immobilier-en-espagne
investir-dans-l'immobilier-en-espagne
AccueilImmobilierInvestir dans une SCPI Internationale

Investir dans une SCPI Internationale

-

- Annonce sponsorisée -banner-hills-and-sea

Depuis plusieurs années, les Sociétés Civiles de Placement Immobilier étendent leurs horizons au-delà des frontières françaises. Leur objectif : Explorer des marchés plus vastes et bénéficier d’une fiscalité plus avantageuse. Si certaines d’entre elles ont axé leurs investissements dans les pays européens voisins, d’autres ont préféré se lancer de l’autre côté de l’Atlantique. Dans cet article, nous allons vous parler en détail du SCPI international et des avantages qu’il peut offrir.

SCPI : Qu’est-ce que c’est exactement?

Selon sa définition, la Société Civile de Placement Immobilier (SCPI) est un support d’investissement qui permet aux épargnants de participer aux activités du secteur immobilier. Son fonctionnement repose sur l’acquisition d’immeubles grâce à l’apport des investisseurs, avec une redistribution d’une partie des loyers sous forme de dividendes, au fur et à mesure du nombre de parts détenues.

Les SCPI ont toujours été domiciliées en France depuis leur création dans les années 1970. Elles ont cependant la possibilité d’élargir leur horizon au-delà des frontières nationales. En effet, nombre d’entre elles ont commencé à investir en Allemagne, en Belgique, en Espagne, en Irlande et dans tout autre pays disposant d’un marché immobilier attractif. C’est ainsi qu’est né le terme « SCPI Internationale ».

Pourquoi investir sur une SCPI internationale?

Investir dans une SCPI internationale présente de nombreux avantages. Tout d’abord, elle offre une diversification géographique, ce qui signifie que votre portefeuille sera exposé à différents marchés immobiliers, réduisant ainsi les risques liés à la situation économique d’un seul pays.

En optant pour une SCPI internationale, vous bénéficiez également d’une diversification sectorielle de l’immobilier, puisque ces sociétés peuvent détenir des immeubles commerciaux, résidentiels ou de bureaux dans différents pays. Cela peut contribuer à la stabilité de votre investissement.

Lire aussi : La Pologne, un Eldorado pour les investissements immobiliers

- Annonce sponsorisée -Riviera Crypto-728x90px-Leaderboard-Max-Quality

Par ailleurs, investir à l’étranger peut offrir des rendements intéressants, en fonction des marchés immobiliers locaux. Certains pays peuvent offrir des opportunités de croissance plus intéressantes que d’autres, et investir dans une SCPI internationale permet de tirer parti de ces disparités.

Enfin, les SCPI internationales proposent souvent une gestion professionnelle des biens immobiliers. L’investisseur est ainsi libéré des contraintes liées à la gestion quotidienne des biens. Cela peut être particulièrement avantageux pour ceux qui préfèrent un investissement immobilier sans les soucis opérationnels.

Qu’en est-il des impôts?

Les conséquences fiscales d’un investissement dans une SCPI internationale varient en fonction du statut du résident fiscal ou du non-résident fiscal.

investir-a-letranger-francais-expat-axa-assistance-728x90
  • Pour les résidents fiscaux

Lorsque des revenus étrangers sont perçus par un contribuable domicilié en France, la législation française prévoit deux mécanismes pour éviter la double imposition : le crédit d’impôt et le taux effectif global. Ces mécanismes visent généralement à déduire de l’impôt français le montant de l’impôt payé à l’étranger.

Toutefois, leur application peut varier en fonction de l’existence de conventions de double imposition entre les deux pays concernés. Dans le cas des revenus fonciers, les conventions fiscales internationales permettent souvent de déduire de l’impôt français un crédit d’impôt équivalent à l’impôt théoriquement dû en France sur ces revenus.

  • Pour les non-résidents fiscaux

Si un non-résident détient des parts d’une SCPI dont le siège social est en France, mais qui investit dans des biens immobiliers à l’étranger, la SCPI est généralement considérée comme un résident français en vertu des conventions internationales en matière d’impôt sur le revenu et sur les plus-values.

Dans ce cas, c’est la convention entre la France et le pays où se trouve l’immeuble qui s’applique pour l’imposition des revenus et des plus-values. Par exemple, si l’immeuble est situé en Belgique, aux Pays-Bas ou au Portugal, les revenus et les plus-values sont imposés uniquement là où l’immeuble est situé, et ne sont pas soumis à l’impôt en France (bien qu’ils soient pris en compte pour le taux effectif de revenu).

Auteur/Autrice

- Annonce -Visa mundi

Vous avez aimé cet article ? Partagez le !

⬇⬇⬇

Suivez nous sur les réseaux sociaux et ne ratez plus aucune de nos publications

Instagram Facebook

[thrive_leads id='2332']

Inscription à la Newsletter