Saviez-vous que pour le prix d’un studio à Paris vous pourriez être propriétaire d’une villa en Espagne ou en Grèce? Alors comment investir à l’étranger en réduisant les risques afin de réaliser vos rêves d’investissement?

Lire aussi : Emprunter en France, Investir à l’etranger

La tendance est à la hausse du côté des investissements immobiliers à l’étranger, surtout suite à la crise du covid-19. En effet, les opportunités qui sont apparus dans divers pays d’Europe ne laissent pas les investisseurs indifférents.
Néanmoins, investir dans un pays qui n’est pas le sien, avec des lois différentes, une langue différente et des coutumes différentes, peut faire virer une opportunité de rêve au cauchemar.

Pour cela, il est important de réfléchir non seulement au projet d’investissement immobilier que vous souhaitez réaliser, mais également comment vous allez vous y prendre pour investir à l’étranger en réduisant les risques et dans les meilleures conditions.

Investir à l’étranger seul peut être très compliqué:

La langue: vous allez devoir signer de nombreux documents, négocier, contrôler et si déjà les documents ou termes officiels ne sont pas toujours compréhensibles en français, imaginez dans une langue étrangère… difficile d’investir à l’étranger en réduisant les risques si vous avez du mal à comprendre ce que disent les documents que vous devez signer.

Les lois et la fiscalité: impossible de vous assurer que vous faites une bonne affaire ou que vous vous protégez correctement si vous ne connaissez pas parfaitement la législation et la fiscalité du pays.

S’entourer de professionnels:

Pour vous assurer d’investir à l’étranger en réduisant les risques, il est nécessaire de s’entourer de professionnels familiers et/ou spécialisés avec le pays en question. Idéalement, la société ou le groupe immobilier par lequel vous passerez pour effectuer votre investissement devra être francophone et posséder des avocats et des fiscalistes implantés dans le pays de votre investissement. Ainsi vous bénéficierez de leurs connaissances et expériences et vous pourrez investir en toute transparence.

Les frais éventuels liés aux services de cette société immobilière en valent largement la chandelle, car ils vous assurent de ne pas perdre gros en raison d’un document signé mal ou pas compris, d’une fiscalité mal envisagée ou d’une clause à votre désavantage.

D’autre part, en règle générale, ces sociétés proposent déjà des opportunités d’investissement négociées et évaluées. Ainsi, pas de risque de prendre un « attrape-nigauds » pour l’occasion de l’année. Votre projet est étudié, analysé, et la société est là pour conclure votre investissement à votre entier avantage.

L’alternative:

Investir dans une SCPI

Si vous souhaitez vous simplifier au maximum l’investissement, vous pouvez également investir dans une SCPI dite « internationale »qui possède donc un patrimoine à l’étranger.
Cet investissement révèle plus de l’investissement financier qu’immobilier à proprement dit, mais cela reste tout de même le domaine de l’immobilier.
La SCPI gère pour vous achat de biens, gestion, recherche de locataires, réparations si nécessaire… en contrepartie de frais de gestion. Les rentabilités sont intéressantes et les risques largement réduits.

Ainsi vous l’aurez compris, il est déconseillé d’investir seul dans un pays qui vous ne maitrisez pas. Pour cela, il est judicieux de faire appel à des professionnels qui vous assureront une bonne gestion de votre investissement.