Plus de deux cents habitants français croyant faire « l’affaire du siècle » ont acheté à prix cassé des maisons à Detroit (Michigan), aux États-Unis. Mais entre mars et début mai, plusieurs d’entre eux ont porté plainte contre X pour escroquerie et abus de confiance auprès de la procureure de la République de Grasse.

Lire aussi : Les pièges à éviter pour investir à l’étranger

Une enquête préliminaire, confiée à la police judiciaire de Nice a été ouverte.

Pendant trois ans, ils ont cru avoir acquis des villas à Détroit, aux Etats-Unis, ville frappée en 2008 par la crise. Mais durant la crise du Covid-19, ces investisseurs ont appris qu’ils n’avaient sans doute rien acheté du tout…

En pleine crise du Coronavirus, des investisseurs français ont appris que les maisons qu’ils croyaient avoir acquises en 2017 à Détroit aux États-Unis n’existent pas.

Est-ce une escroquerie ? La justice nous le dira. Car une plainte a été déposée le 11 mars au tribunal de grande instance de Grasse. L’affaire porte sur un préjudice global de plus de 50 millions d’euros. Ces villas dans l’ancien ghetto black du Wayne Coutny ressemblaient à des affaires en or à la portée de toutes les bourses.

Le ticket d’entrée pour une maison de 115 m2 était de 60.000 dollars. La rentabilité annuelle promise par la plaquette commerciale était de 17 %!

« Le plus souvent c’est par des amis qu’on avait eu vent de ces placements immobiliers. On était en confiance », raconte un cadre d’un organisme financier niçois.

Certaines victimes qui ont mandaté un cabinet d’avocats parisien, auraient appris depuis que « quand elles existent, les villas achetées n’ont rien à voir avec les biens tel que décrits sur les actes de propriété. Mais bien pire que dans l’immense majorité des cas, ces maisons auraient parfois été vendues plusieurs fois à des acquéreurs différents ! »

Malgré leurs appels désespérés, les investisseurs n’ont plus aucune nouvelle de Détroit depuis cinq mois : « Il y a fort à craindre que nous ne reverrons jamais notre argent. Mais voulons que la lumière soit faite. »

POURQUOI DÉTROIT?

Mais qu’allaient-ils donc faire à Détroit ?

Depuis 2008, la capitale du Michigan connaît les pires moments de son histoire. La faillite de la banque Lehman Brothers met à la rue des milliers de ménages modestes. Et la ville accumule chômage et pauvreté.

Encore souffrante, Détroit connaît un nouvel âge d’or lorsque Mike Duggan, le nouveau maire, se lance dans un immense programme de rénovations des quartiers ghettos, ce qui laisse penser aux investisseurs qu’ils accèdent réellement à une bonne affaire à saisir.

Une nouvelle arnaque qui nous pousse à répéter nos avertissements en terme d’investissement à l’étranger. Toujours s’entourer d’un groupe privé spécialisé et éviter d’investir directement auprès du promoteur sans passer par un groupe à même de vous renseigner et de rester en contact avec vous.

Lorsque ces investisseurs se sont aperçus que leur plateforme en ligne ne fonctionnait plus (la première alerte date du 14 janvier dernier), le site ne fonctionnait plus depuis déjà 5 mois…

Un contact rapide mais régulier avec votre groupe d’investissement ou une simple visite sur votre plateforme rassure toujours.

Ne tombez pas dans le panneau des promesses irréalisables. Pour vendre ces maisons, le promoteur promettait 17% de rentabilité… une information qui aurait dû au minimum pousser les investisseurs à se poser des questions.

Notez que les fortes rentabilités sont surtout atteignables grâce à la diversification.

Si vous souhaitez être mis en contact avec des partenaires de confiance, spécialisés en investissement à l’étranger, n’hésitez pas à nous contacter via le formulaire de contact.